Qu’est-ce que les poches parodontales?

Qu’est-ce que les poches parodontales?

Tout le monde le sait: une bonne hygiène bucco-dentaire est primordiale afin de se tenir loin de diverses conditions dentaires défavorables. Un acte aussi simple que le lavage à l’aide d’une brosse à dents, quand il est fait de manière assidue et rigoureuse, peut être le geste le plus efficace afin de se protéger de maladies importantes, dont les maladies parodontales. Ces dernières, caractérisées par la présence de poches parodontales, prennent forme de manière bien souvent insidieuse. Découvrons cette condition néfaste et les façons de l’éviter.

 

Les poches parodontales: c’est quoi?

Situées au niveau de l’os, les poches parodontales se forment en raison de la destruction des tissus de support de la dent, dont l’os qui l’entoure, c’est-à-dire l’os alvéolaire situé sous la gencive. Elles sont caractérisées par l’apparition d’un écart entre la gencive et la dent. La poche parodontale prend forme beaucoup plus profondément que la poche gingivale. La poche peut affecter une seule face de la dent ou en faire le tour complet. Son étendue, mesurée en millimètres, est calculée grâce à une sonde. Ces poches sont un symptôme constituant d’une maladie parodontale et peuvent occasionner plusieurs inconforts au niveau de la bouche et des gencives.

 

Qu’est-ce qui cause les poches parodontales?

Les poches parodontales voient le jour en raison d’agents pathogènes. Ces derniers sont causés par l’apparition graduelle de plaque dentaire et de tartre. Ceux-ci s’infiltrent sous la gencive, créant de l’inflammation et rendant le milieu buccal susceptible à l’induction de poches parodontales. Les bactéries comprises dans la plaque dentaire sont responsables de ces poches.

Certaines conditions génétiques peuvent également favoriser la création de poches parodontales et le développement de maladies générales inter-reliées. En effet, nous comptons le diabète, le stress, le tabagisme et les changements hormonaux, entre autres. Les poches parodontales rendent plus difficile la gestion du taux de glycémie chez les diabétiques, tandis qu’un taux de glycémie élevé favorise l’apparition des poches parodontales. Quant au tabac, sa consommation n’aggrave pas l’état de la maladie, mais contrecarre la cicatrisation lors de divers traitements.

 

Les effets des poches parodontales

  • Gencive inflammée: plus rouge, enflée, spongieuse, récession gingivale possible (les gencives se rétractent et les dents semblent plus longues)
  • Saignement gingival lors de contact (au brossage, par exemple, en mangeant, etc.) L’absence de ce symptôme ne signifie pas nécessairement l’absence de poches parodontales.
  • Mauvaise haleine
  • Douleur (osseuse ou autre)
  • Pus (abcès)
  • Mauvais goût dans la bouche
  • Sensibilité au chaud et au froid
  • Si elles ne sont pas traitées, les poches parodontales entraînent la mobilité et la perte des dents en permettant la progression de la maladie jusqu’aux racines. La perte d’une dent peut être un signe de la présence de poches parodontales, comme le déplacement soudain et la création d’espace entre les dents.

 

Qu’est-ce qu’une maladie parodontale?

La maladie parodontale, comme les poches du même nom, est d’origine bactérienne et attaque les tissus permettant de soutenir la dentition en place, soit les os et les gencives. Les bactéries contenues dans la plaque dentaire, fine couche de film salivaire, restent collées sur la paroi dentaire et provoquent une inflammation des gencives et des os. Les bactéries envahissant la fine couche de salive collent aux dents et entre elles, à l’aide d’une substance adhérente créée par l’ingurgitation de nourriture. À la longue, cette inflammation cause la destruction des tissus, laissant les dents sans support et susceptibles de tomber. La maladie parodontale peut donc prendre plusieurs années à évoluer avant de se manifester clairement sur la dentition. La maladie parodontale peut être maintenue sous contrôle grâce à un brossage minutieux, mais ne peut pas se guérir tant qu’un traitement n’est pas entamé. Elle peut toucher quelques ou toutes les dents et commence souvent à se dégrader vers l’âge de 30 ans environ. Les maladies parodontales peuvent favoriser l’apparition d’une maladie cardio-vasculaire.

 

Comment éviter les poches parodontales?

Afin d’éviter la formation de plaque dentaire et la prolifération de bactéries/microbes, une bonne hygiène dentaire est absolument essentielle. Un brossage efficace des dents veille à la bonne santé des gencives, ayant pour effet de limiter les risques de poches parodontales. Le brossage des dents a pour effet de désorganiser la plaque dentaire, empêchant ainsi sa propagation sur plusieurs dents. Dans le même ordre d’idées, le passage de la soie dentaire parvient à éliminer ou limiter la présence de microbes dans les petits espaces présents entre les dents. Au quotidien, la mastication d’aliments et les mouvements de langue induits par la parole aident à éliminer une partie de la plaque dentaire. Finalement, un détartrage régulier fait par votre dentiste est un excellent moyen de diminuer la présence de plaque dentaire dans la bouche.

 

Traitement

En l’absence de traitement, la réduction des poches parodontales est hautement improbable. Nettoyer les poches seul, à l’aide d’une simple brosse à dents, est impossible et nécessite impérativement le traitement d’un dentiste compétent. Plus l’intervention est repoussée, plus les bactéries se profilant à l’intérieur des poches se multiplient, créant un environnement résolument néfaste.

Le traitement inclut un détartrage ainsi qu’un surfaçage (surfaçage radiculaire) permettant d’éliminer la cause de la maladie parodontale et nettoyer les poches.

Si la profondeur des poches est trop grande, il est possible d’envisager un traitement en chirurgie parodontale. Il est primordial de diagnostiquer la maladie parodontale le plus rapidement possible, afin d’en freiner la propagation.

En bref, les poches parodontales peuvent s’avérer importantes et représenter un risque à votre santé générale. C’est pourquoi une bonne hygiène bucco-dentaire et des visites régulières chez votre dentiste sont essentielles afin de prévenir une telle condition. Dentiste pour la famille promet de vous aider dans votre cheminement et d’être un partenaire de confiance dans votre quête pour diminuer les risques de poches parodontales. En tant que dentiste, nous trouvons plus qu’important de prévenir l’apparition de telles maladies autant chez les petits que les grands, pour une santé dentaire impeccable et durable.