Qu’est-ce qu’une greffe osseuse dentaire?

Qu’est-ce qu’une greffe osseuse dentaire?

La greffe osseuse dentaire est une procédure méconnue. De prime abord, elle peut sembler intimidante, voire inquiétante. Et pourtant, les techniques se multiplient, les ressources foisonnent, les patients en quête de greffe sont de plus en plus courants: la greffe osseuse dentaire est fréquente et loin d’être menaçante. Faisons le point.

 

La greffe osseuse dentaire: en quoi ça consiste?

La greffe osseuse dentaire est une procédure chirurgicale visant à transplanter un os de plus grand volume dans l’os de la mâchoire, soit l’os alvéolaire, trop petit en hauteur ou en épaisseur. De fait, la présence des dents dans l’os alvéolaire provoque une stimulation naturelle lors de la mastication. Activées par la force de la mâchoire et de son mouvement, les racines des dents transmettent et répartissent la pression exercée afin d’accorder une masse osseuse optimale partout. Cependant, lorsqu’une dent est manquante, que ce soit en raison d’une perte ou d’une extraction, l’os alvéolaire n’est plus suffisamment stimulé, occasionnant ainsi une atrophie et une résorption. Dans ce cas, votre dentiste généraliste aura recours à une greffe. La matière utilisée pour celle-ci peut être prélevée du patient sur un second site chirurgical intrabuccal ou provenir d’une source externe, soit d’un donneur, d’animaux ou encore de matériaux synthétiques. La matière choisie et votre os alvéolaire se lieront peu à peu, développant une masse optimale et permettant le placement d’un implant.

 

Implant et greffe osseuse dentaire

Utilisée pour pallier un manque de volume ou d’épaisseur des os, la greffe osseuse dentaire vise, le plus souvent, à préparer le patient à recevoir un implant en raison d’une dent manquante. L’implant dentaire prend la forme d’une vis en titane jouant le rôle de la racine de la dent et occupant un certain volume. Par conséquent, le site dans lequel l’implant sera inséré doit être assez abondant pour l’y accueillir et constituer un ancrage solide.

Les os pouvant être endommagés de manière modérée ou grave, la greffe et l’implant peuvent prendre place au cours du même rendez-vous, comme ils peuvent être séparés. Lorsque l’insuffisance osseuse s’avère être importante, la greffe osseuse dentaire doit précéder le placement des implants.

La greffe osseuse dentaire vise donc une solidification, une reconstitution et une augmentation de la structure osseuse en vue de diverses fins.

 

Pourquoi avoir une greffe osseuse dentaire?

Recevoir une greffe osseuse dentaire vous permet de:

  • Recevoir un implant dentaire sécuritaire et solide
    Lorsqu’une dent vient à manquer, l’os de la mâchoire peut développer certains problèmes liés au manque de stimulation normalement procurée par la présence de la dent. L’os alvéolaire devient trop souple ou encore trop mince, le rendant inapte à la pose d’implant. Par conséquent, la greffe osseuse dentaire prépare le site et permet à votre dentiste de remplacer vos dents manquantes.
     
  • Contrecarrer la résorption de l’os alvéolaire
    Si l’os venait à perdre de la masse pour différentes raisons, la greffe osseuse dentaire peut être utilisée afin de régénérer l’os de la mâchoire.
     
  • Préserver ses dents
    Les diverses maladies attaquant les gencives rendent les dents moins solides, pouvant même entraîner leur perte. Afin de les préserver, la greffe permet d’augmenter la masse osseuse et de les maintenir en place.

 

Les étapes d’une greffe osseuse dentaire

  • L’intervention de greffe osseuse dentaire est effectuée sous anesthésie locale et est complétée au cours d'une durée de 1h à 1h30.
  • La gencive est écartée de l’os à l’emplacement problématique afin de déterminer la masse osseuse manquante et, donc, requise à l’implantation.
  • À la suite du constat, la matière osseuse prélevée est fixée sur le site à l’aide broches ou vis. Le greffon est immobilisé sur la région à volumiser.
  • La gencive est finalement remise en place et cousue. Les sutures seront retirées après une semaine, tandis que les vis/broches utilisées pour fixer la matière greffée seront retirées au moment d’insérer l’implant.
  • La greffe osseuse dentaire ne devrait qu’occasionner une légère douleur, tolérable à l’aide d’anti-douleurs en vente libre. Une fois la greffe terminée, il est très possible que vous deviez attendre quelques mois que la greffe soit bien cicatrisée et intégrée avant de prévoir la pose de vos implants.
  • Après quelques mois, la masse osseuse posée se soude à la mâchoire et permet le placement d’un implant en de bonnes conditions.

 

Les matériaux utilisés pour la greffe osseuse dentaire

  • L’os autologue
    La matière utilisée pour la reconstitution provient directement du patient. Un second site chirurgical intra-buccal est alors nécessaire au prélèvement de l’os destiné à la reconstruction du site à augmenter. L’intervention chirurgicale devient plus complexe, car elle prend place sur deux sites opératoires différents.
     
  • Les biomatériaux osseux
    Les biomatériaux osseux sont des substituts aux os du patient. Disponibles en quantité illimitée, les biomatériaux peuvent provenir d’autres être humains donneurs d’organes (allogènes) ou d’animaux (xénogènes). Les biomatériaux subissent une série de traitements sanitaires.

 

En bref, la greffe osseuse dentaire consiste à soigner une insuffisance osseuse de la mâchoire et peut s’avérer essentielle à la santé de vos dents. Si vous croyez nécessiter cette procédure chirurgicale, sachez qu’une consultation avec un dentiste est essentielle afin de déterminer la qualité de votre os, définissant ainsi un diagnostic et le traitement à suivre. Dentiste pour la famille et son équipe qualifiée sauront vous aider à naviguer la possibilité parfois stressante, mais nécessaire de la greffe osseuse dentaire.