Lexique

L’abcès dentaire est une infection bactérienne qui consiste en une accumulation de pus, localisée au niveau de base d’une dent ou bien à l’intérieur de la gencive. On y associe souvent une rougeur autour de la zone, une mauvaise haleine mais également des maux de tête, de la fièvre et un gonflement des gencives. Il peut être très douloureux et nécessite d’être traité par un dentiste dès qu’il est diagnostiqué.

L’abcès dentaire peut avoir plusieurs origines. En effet, il peut être causé par l’infection d’une dent de sagesse, une carie non traitée, une maladie des gencives soit une parodontite ou bien encore une fracture de la dent. Tout le monde peut y être exposé mais les personnes ayant une mauvaise hygiène buccale et qui ne traitent pas leurs caries augmentent les risques.

Le bruxisme réfère principalement au grincement ou bien au serrement des dents, de jour comme de nuit. Cela peut occasionner des désagréments tels que des dents usées, des douleurs à la mâchoire. La principale cause associée est généralement le stress mais des dents mal alignées peuvent également être à son origine.

S’il devient récurrent, le grincement des dents peut avoir de sérieux impacts sur votre dentition. Il cause l’usure des dents et peut même provoquer une fracture de la dent. Il rend les dents très sensibles lors de la mastication. Pour limiter ses effets, on peut recourir à une plaque occlusale que l’on porte la nuit pour empêcher les dents du haut et du bas d’entrer en contact.

La prothèse dentaire est utilisée pour remplacer des dents manquantes. Conçue par un dentiste, elle consiste en une couronne, en métal ou bien en céramique qui est posée à l’emplacement de la dent. Elle est accrochée sur les dents ou bien sur la muqueuse. Elle peut remplacer une seule dent mais il est également possible de remplacer toute une rangée de dents.

La prothèse dentaire fixe, semblable à la prothèse dentaire amovible, est utilisée pour remplacer une ou plusieurs dents manquantes. Elle est fixée de façon permanente sur les dents voisines ou sur des implants, dépendamment du nombre de dents qu’elle doit remplacer. Si elle remplace toutes les dents, elle sera alors fixée sur des implants dentaires.

Les couronnes dentaires sont des dents artificielles qui vont recouvrir les dents abîmées ou cassées. Elles sont utilisées dans le but de leur redonner une fonction et une apparence convenable et de les protéger de futurs impacts. On a le plus souvent recours à une couronne dentaire à la suite d’un traitement de canal ou bien lorsque la dent est cassée mais il est également possible de l’utiliser pour une dent déformée ou bien décolorée.

Bien souvent en céramique, la couronne apporte une forte résistance à la dent abîmée et a l’avantage de durer des années sans avoir besoin d’être changée. La céramique permet également d’obtenir une belle imitation des dents naturelles, procurant ainsi à la personne un sourire plus esthétique.

La parodontie consiste en la prévention, le diagnostic et le traitement de maladies parodontales comme la parodontite. Cette maladie est une inflammation des tissus entourant les dents, soit les gencives, les fibres de soutien et l’os. Elle est à l’origine d’une bactérie et peut être causée par une mauvaise hygiène dentaire mais également par le tabagisme ou bien encore le stress.

Les maladies parodontales sont traitées par des parodontistes qui sont des dentistes ayant suivi une formation spécialisée en parodontologie. Leur mission est de prescrire un traitement pour que leurs patients atteints de maladies parodontales puissent garder leurs dents. Ils se chargent notamment de réaliser une radiographie puis par la suite un curetage et un détartrage, de poser des implants dentaires ou bien dans certains cas, de réaliser une greffe de gencive ou bien osseuse.

Le plombage dentaire, aussi appelé obturation, est un matériau utilisé dans le cas de l’apparition d’une carie afin d’éviter que celle-ci ne détériore la dent. En effet, le dentiste va traiter la dent infectée en retirant la partie touchée par la carie. Une fois cette partie enlevée et après avoir nettoyé la zone, il va alors remplir l’espace manquant de la dent avec le plombage.

Le plombage dentaire empêche alores toute bactérie de s’attaquer à la dent en permettant d’éviter la progression de la carie en profondeur. Plusieurs types de plombages peuvent être utilisés (amalgame ou composite) en fonction de l’étendue de la carie et de son emplacement.

Également appelé prothèse dentaire fixe, le pont dentaire a pour fonction de remplacer une ou plusieurs dents manquantes. Il s’agit d’une dent artificielle qui est fixée de façon permanente aux dents voisines et ne peut être enlevée. Ce lien entre les dents manquantes et les dents naturelles lui vaut son appellation de “pont”.

Pour permettre la pose du pont dentaire, il est nécessaire de préparer les dents voisines qui vont servir de support au pont. Ainsi, le dentiste se charge de tailler et de polir les dents naturelles pour que le pont puisse bien s’ajuster à la dentition. Afin d’assurer un certain confort à son patient, le dentiste veillera à ce que le pont ait un ajustement précis et soit bien stable. Ainsi, il pourra durer jusqu’à 10 ans à conditions de tenir une bonne hygiène dentaire.

La greffe de gencive, aussi connue sous le nom de greffe gingivale, est une intervention chirurgicale effectuée par un parodontiste pour des personnes souffrant de gingivite ou d’une récession dentaire (déchaussement).

Cette opération consiste à prélever de la muqueuse au niveau du palais du patient ou d’un donneur de greffe allogène et à appliquer celle-ci sur une partie des gencives affaiblie ou malade. Cette opération se déroule sous anesthésie locale et est réalisée par un chirurgien-dentiste. Cette greffe va alors permettre de redonner de l’épaisseur à la gencive en prévenant toute récession et en renforçant les tissus de soutien servant à la protection des dents.

Le curetage dentaire est bien souvent pratiqué dans le but d’éliminer le tartre sous-gingivale entre la gencive et la dent. Cette opération évite donc le développement et l’accumulation de bactéries qui pourraient venir s’attaquer à la dent ou à la gencive. Elle peut être réalisée dans de nombreux cas, pour prévenir les maladies parodontales ou pour les stabiliser.

Lors d’un curetage dentaire, le dentiste procède alors au nettoyage en profondeur de la zone entre la gencive et la dent. Pour ceci, il ira jusqu’à atteindre les cavités engendrées par les bactéries et veillera à procéder à leur nettoyage complet. Plusieurs séances pourront être nécessaires selon les spécificités de chaque patient.

Les facettes dentaires consistent en de fines pellicules de céramique ou de composite qui sont fixées sur la façade des dents, bien souvent utilisées pour des raisons d’esthétisme. En effet, on peut y avoir recours pour modifier la couleur des dents ou bien leur forme, pour recouvrir des dents usées ou bien encore pour masquer les espaces trop grands entre les dents.

Ainsi, les facettes dentaires améliorent l’apparence de la dentition et donnent un sourire esthétique et plus harmonieux. Elles peuvent être en composite, ce qui implique qu’elles seront façonnées directement sur la dent, ou bien en céramique. Elles ont une durée de vie pouvant aller de 7 à 15 ans selon le matériau utilisé.

L’implant dentaire est utilisé en remplacement de la racine d’une dent naturelle dans le cas de dents manquantes. Il va être insérer dans la mâchoire à la place de la racine et va faire office de pilier pour accueillir une dent artificielle et la maintenir en place. L’implant dentaire peut remplacer une à plusieurs dents. Conçu à partir de titane, il peut être posé par un dentiste ou bien par un spécialiste ayant suivi une formation.

Avant toute chose, le dentiste procède à une radiographie de la mâchoire et des dents afin de s’assurer que le patient peut recevoir un implant. Il va par la suite insérer l’implant dentaire à l’intérieur de la mâchoire afin que celui-ci s’intègre à l’os et soit fixé à la gencive. Une fois cette étape effectuée, on peut y fixer un pilier qui viendra supporter la dent artificielle.

Le traitement de canal est une opération qui consiste en la restauration d’une dent infectée ou douloureuse pour la conserver et éviter d’avoir à l’extraire. Cette technique vise donc à retirer la partie de la pulpe dentaire, située dans le canal, qui est infectée par les bactéries. Ces dernières forment des caries ou des obturations et l’infection de la pulpe dentaire qui peut engendrer un abcès dentaire très douloureux.

C’est pourquoi le dentiste procède à un traitement de canal qui a pour objectif d’enlever la pulpe infectée avant que l’abcès ne se développe et entraîne des problèmes plus sérieux. Le traitement de canal se fait sous anesthésie locale lors de laquelle le dentiste fait une petite ouverture dans la dent afin d’accéder au canal et de pouvoir en extraire la pulpe infectée. Il procède ensuite à l’obturation de la dent et ceci sans aucune douleur.

Une plaque occlusale est une gouttière en acrylique qui se porte la nuit et qui a pour but d’empêcher les dents du haut d’entrer en contact avec les dents du bas. Ceci permet notamment d’éviter l’usure des dents et de soulager les douleurs aux articulations. C’est également un bon traitement contre le bruxisme, soit le grincement ou le serrement des dents.

Le blanchiment dentaire est une pratique appliquée par des personnes qui souhaitent avoir un sourire plus blanc et plus éclatant. Cette technique consiste en l’éclaircissement de l’émail et de la dentine des dents, avec une gouttière transparente si fait à la maison, et un gel de blanchiment. On peut également réaliser cette opération dans une clinique avec un gel plus fort et sous la supervision d’un hygiéniste dentaire.

Il s’agit d’un procédé sécuritaire visant à redonner une teinte plus blanche aux dents du patient. Il est particulièrement utilisé pour les personnes qui ont des dents jaunâtres dues au tabac, au café et à bien d’autres facteurs.